C'est histoire d'un homme - Le clip

Clip officiel de “C'est l'histoire d'un homme“ extrait du EP “C’est l’histoire d’un homme - Part.1“


Le 1er EP de Naren 4 titres : « C’est l’histoire d’un homme – Part 1 » continue son chemin alors que le 2d se prépare pour Février 2021.

Les chansons de ce 1er EP se mettent en images et nous font découvrir l’album d’une autre façon. Après le clip de « Comme une évidence » voici le très coloré clip du titre éponyme.

Le pinceau c’est la musique, les couleurs, les mots. Rêve, cauchemar on ne sait pas : la mélodie nous embarque. Directe, rapide, la guitare nous pique l’oreille, la batterie pulse comme le cœur qui bat, ça pulse, ça monte peu à peu.


La création est une danse, hypnotique nous la suivons, qui est l’artiste qui est le spectateur ?

Quand la folie créatrice laisse jaillir un volcan de couleurs, le pinceau suit les coulées de jaune et rouge frénésie tel un derviche dans sa transe mystique. Vincent Van Gogh nous initie au génie créatif s’apparentant à une forme de divine folie.

Divine folie dans les synapses en ébullition, les éclats dans les yeux, nous tentons de le suivre. On ressent l’intense bouillonnement de l’âme en fusion, portée par le souffle de vie. Ce mouvement qui anime et fait naître l’idée et sa réalisation plus forte que tout.

Mais attention : l’équilibre est fragile entre enfer et azur, le funambule sur le fil du pinceau, tourments, désirs secrets … tourbillon.

Un poète égaré qui retrouve son chemin de vie dans la peinture. On s’immisce dans son cerveau à pas de loup et le mécanisme nous absorbe dans le processus créatif à la vitesse de la lumière, ca va vite, très vite et très loin. On atterrit ivres dans les tournesols qui du sol vers le soleil font leur révolution de l’aube au crépuscule.

La création est une danse, hypnotique nous la suivons, qui est l’artiste qui est le spectateur ?

Quand la folie créatrice laisse jaillir un volcan de couleurs, le pinceau suit les coulées de jaune et rouge frénésie tel un derviche dans sa transe mystique. Vincent Van Gogh nous initie au génie créatif s’apparentant à une forme de divine folie.

Divine folie dans les synapses en ébullition, les éclats dans les yeux, nous tentons de le suivre. On ressent l’intense bouillonnement de l’âme en fusion, portée par le souffle de vie. Ce mouvement qui anime et fait naître l’idée et sa réalisation plus forte que tout.

Mais attention : l’équilibre est fragile entre enfer et azur, le funambule sur le fil du pinceau, tourments, désirs secrets … tourbillon.

Un poète égaré qui retrouve son chemin de vie dans la peinture. On s’immisce dans son cerveau à pas de loup et le mécanisme nous absorbe dans le processus créatif à la vitesse de la lumière, ca va vite, très vite et très loin. On atterrit ivres dans les tournesols qui du sol vers le soleil font leur révolution de l’aube au crépuscule.


Paroles : Jean-Michel Rivat

Musique : Naren

 

Production : Gandharva Gana

Réalisatrices : Janaki et Maud Anquetil

Montage, étalonnage : Maud Anquetil

Remerciements au Centre védantique Ramakrishna de nous avoir autorisé à tourner dans le parc de l’ashram

 

Production musicale et arrangement par Naren pour Gandharva Gana

Mixage musical : Rob Murray – Poolside Sound Austin, TX, USA

Mastering musical : Andres Mayo – Austin, TX, USA

 

Restez connectés avec NAREN

Gandharva Gana

6, av des frenes 77220 Gretz-Armainvilliers