De Sauve-toi à Il vole

Le 12 décembre est sorti le dernier clip de deuxième EP de Naren C’est l’histoire d’un homme - Part. II : Sauve-toi

Le regard déterminé, la présence forte, pour Naren c’est net, tranché, pas de discussion possible, la solution c’est de se sauver. Se sauver par le haut quelque soit nos appuis, Bouddha, Jésus, Allah, Rûmî ou Kabir. Les chemin sont multiples mais le sommet de la montagne est unique : Tout est un !

 

Le clip souligne le message de la chanson. Prendre conscience de ce monde, de ce système corrompu qui a perdu l’ideal. L’idéal de pourquoi nous sommes là, qu’avons-nous à y faire et oser se relier à nouveau à un idéal, le porter haut et fort . Assumer d’être ce que nous sommes dans ce passage sur terre, chanter, écrire, peindre, partager, tendre la main, vivre … vivre nos convictions en suivant le fleuve de la vie.

 

Ne pas fuir ou lutter avec cette réalité. Oui la réalité est dure. Dure parce que la plupart d’entre nous sommes coupés de la source, du Soi, de Dieu, de l’énergie primordiale, de la terre mère … appelons la comme chacun le souhaite.

Ce que propose Sauve toi c’est ça. Au plus dur de la vie, aux moments les plus noirs de notre existence individuelle et collective car c’est évidemment intimement lié, comme une graine au plus profond de la terre dans le noir de l’humus croit, c’est dans cette obscurité que naît la vie, que nait l’espoir, que du désespoir naissent des espoirs. De l’obscurité conduit moi vers la lumière dit le mantra, c’est ici et maintenant que c’est à réaliser, se reconnecter à son étoile, à son rêve alors nos blanches ailes s’ouvriront à l’infini du monde. Clap de Fin de C’est l’histoire d’un homme - Part II

Nos ailes déployées, le rideau se lève sur le dernier volet de cette trilogie : C’est l’histoire d’un homme - Part III. Pour ouvrir ce dernier opus, Naren a choisi de présenter Il vole, en live depuis le bocal le 15 novembre.

 

Nos ailes déployées prennent parfois du plomb dans leur blancheur, vanité, ambition, trahison, division … que faire ? se désidentifier, se détacher, ne plus donner de pouvoir aux forces extérieures qui veulent nous soumettre. Dire stop ! se rebeller. Il vole propose cela par la prière. La prière, la méditation nous offrent cette possibilité de transformation, de transmutation, car oui c’est une alchimie qui se produit. Elle transforme en or, vanité, ambition, trahison et autre division. Dans l’or pur de la pratique le fleuve fougueux s’apaise, les pensées, les désirs, le poids du temps et les souvenirs ont de moins en moins d’impact. De plus en plus léger pour monter au-dessus des nuages et voler vers l’irrésistible, voler, voler, voler de nos propres ailes nettoyées des impressions, des conditionnements et entrer dans la vallée du cœur. Vous êtes prêt pour ce voyage ? Allez en route, encore et toujours abandonnons sans retour possible ce qui nous attache, libérons-nous de la prison du monde et volons, volons, volons !

Restez connectés avec NAREN

Gandharva Gana

6, av des frenes 77220 Gretz-Armainvilliers